ADHESION!!

Le GAPPALVVR en bref

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
674 Abonnés

Pour en savoir plus
+  Présentation de l'association
+ Loisirs et vie rurale en Haute Loire
+ La problèmatique environnementale
+ Le système environnemental
+ Espaces Naturels Sensible

Nos activités
 -   Historique
+ Protection du patrimoine
+ Prévention des activités
+ Front de Liberation des Chemins et sentiers
+ balade

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne


Année 2002

Janvier 2002

Le site Internet
Le groupement s’engage alors dans une information large et crée un site Internet

Sous forme de questions et de réponses, le site traite les problèmes de fond.
Le sondage des élus, le constat sur la mise en place de Natura 2000 :
La réunion du 25 / 01 /02 permet d’accueillir de nouveaux adhérents et de déployer notre action. Nous décidons alors de sonder les élus pour recueillir la sensibilité des maires concernés, leur point de vue sur la concertation et l’information liées à la mise en place du zonage Natura.

Nous avons lancé une enquête après de 47 communes concernées par Natura 2000, les résultats de sondage doivent permettre d’établir un constat factuel de la mise en place de Natura 2000.

Mars 2002

La journée des chemins (images France 3 National et régional)

C’est la première fois qu’une représentativité hétéroclite des loisirs verts se rassemble en Haute-Loire pour participer à la journée nationale des chemins.

Pour beaucoup d’associations de loisirs verts, cette journée est devenue un rituel. Dans la France entière, des bénévoles oeuvrent dans un but commun, entretenir les espaces verts, les chemins qui relient les lieux et les hommes.

Pour cette journée, nous avons choisi certainement un des plus beau sentier de Haute-Loire. Surplombant la gorge de l’impétueuse Seuge, ce chemin dédiéà la randonnée pédestre permet de relier le magnifique village de Prades à la superbe chapelle de Notre Dame Destours.

En montant de Prades, les différentes essences végétales vous enivrent tout autant que l’altitude, les combes impressionnantes et délicates à franchir nous font entendre le grondement des eaux du torrent que les parois de granites nous renvoient.

Le débroussaillage et l’aménagement de ce chemin doit permettre de rendre accessible à tous cet itinéraire où chaque pas donne lieu à un panorama sans cesse renouvelé.

Avril 2002

Rencontre avec Le président du SMAT

Mr Vissac, Président du SMAT, a tenu à préciser quel fut le rôle du SMAT dans la mise en œuvre du projet Natura 2000.

Après avoir écouté quelles étaient nos intentions et notre point de vue, M Vissac a reconnu l’utilité de notre action en nous proposant de collaborer avec le SMAT si celui-ci devait à nouveau être mis à contribution dans le cadre de Natura 2000. M le Président a ajouté que notre présentation des faits amenait un éclairage nouveau et préoccupant sur les projections à venir des mesures Natura 2000.

Septembre 2002

Le résultat du sondage, des chiffres qui se passent de commentaire.

Les résultats sont exprimés en pourcentages pour souligner le fait marquant des réponses obtenues, ainsi :
  • 92 % des élus ne connaissent pas la durée du contrat Natura 2000
  • 73 % des élus ne connaissent pas qui défini la réglementation à appliquer sur les zones Natura 2000
  • 53 % des élus disent ne pas être informés de la planification de la mise en place des zones Natura 2000
Pourquoi les éléments de définition de la mise en place et mise en œuvre de Natura 2000 ne sont elles pas connues de tous les maires?
  • 78 % des élus ont participé aux réunions des comités de pilotage.
  • 90 % des élus ont le sentiment de ne pas avoir été écoutés
  • 88 % des élus considèrent ne pas avoir été consulté lors la mise en place des zones Natura 2000
  • 97 % des élus ont le sentiment de ne pas avoir participés aux décisions liées à la mise en place des zones Natura 2000
  • 94 % des élus ayant assisté aux réunions, ont le sentiment de ne pas avoir participé aux décisions
Comment l’autorité administrative s’est-elle assurée de l’efficacité de la consultation ?

Nota : La directive(Art L414-2) stipule qu’une concertation des acteurs concernés doit permettre de définir les orientations de gestion et de conservation, les modalités de mise en œuvre et les dispositions financières d’accompagnement.
  • 91 % des élus pense que le projet Natura 2000 ne prend pas en compte les préoccupations des habitants concernés
  • 97 % des élus ont le sentiment que Natura 2000 leur est imposé
  • 97 % des élus pensent qu’une nouvelle consultation est nécessaire
  • 100 % des élus non opposés au projet souhaitent une nouvelle consultation
  • 64 % des élus sont opposé au projet actuel de Natura 2000
Sachant que l’objectif du réseau Natura 2000 doit contribuer à la mise en œuvre d’un développement durable (Dir 92/43/CEE) et compte tenu des faits rapportés ci dessus, ne pensez-vous pas qu’une nouvelle consultation soit nécessaire ?

Concernant les sites sur lesquels les projets sont en cours, quelles sont les améliorations que vous souhaitez apporter à la méthode de consultation et de concertation ?


Date de création : 28/01/2005 - 10:21
Dernière modification : 30/01/2005 - 18:43
Catégorie : Historique
Page lue 2252 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^