ADHESION!!

Le GAPPALVVR en bref

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
674 Abonnés

Pour en savoir plus
+  Présentation de l'association
+ Loisirs et vie rurale en Haute Loire
 -  La problèmatique environnementale
+ Le système environnemental
+ Espaces Naturels Sensible

Nos activités
+  Historique
+ Protection du patrimoine
+ Prévention des activités
+ Front de Liberation des Chemins et sentiers
+ balade

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne


Le contenu des mesures environnementales

Les mesures sont décrites sous différentes formes dans les DOCOBS (document d’objectif). Des différences importantes apparaissent pour traiter le même genre de mesures ou d’objectifs ; ces écarts sont significatifs du travail réalisé par les maîtres d’œuvre (cabinet conseil), des raccourcis effectués ou des partis pris appliqués par leurs auteurs. Sur un même département on trouve par exemple 21 sites classés Natura 2000 et « presque » autant de mesures sur un même sujet ! Certaines mesures apparaissent « claqué » de par leur manque d’adaptation aux spécificités locales et l’on peut regretter, pour beaucoup d’entres elles, que le niveau de description ne permet pas de vérifier leur applicabilité, l’absence d’indicateurs fiables les rendant incontrôlables. Les solutions apportées sont rarement des actions pragmatiques à effet immédiat sur les espèces, l’essentiel des mesures et leur financement se dilue en action d’étude, d’organisation ou de suivi. L’indemnisation prévue par les directives européennes n’est pas utilisé comme un moyen compensatoire mais comme un moyen de pression (certains pensent à de la soumission) ou d’acquisition pour faire appliquer les mesures définies en commission sans la présence des acteurs de terrains concernés ou celle de représentants parfaitement informés. Les mesures n’établissent pas systématiquement le lien entre objectifs, actions et impact souhaité ce qui rend subjectif leur application. Sur un plan technique, en l’absence d’étude corrélative, les mesures sont relatives à chaque cas d’espèce et peuvent produire globalement un effet négatif (protéger certaines espèces peut provoquer la disparition d’autres). Certaines meures se détournent de leurs objectifs vers aller vers d’autres profits, par exemple quel sera l’impact de plusieurs circuits ornithologiques sur la protection des espèces d’oiseaux ?

Ainsi à tort ou à raison, ces mesures, à l’intérêt généralement non démontré, définies et décidées par d’autres, sont assimilées à une action coloniale des gens de la ville sur ceux de la campagne.


Date de création : 28/01/2005 - 10:06
Dernière modification : 30/01/2005 - 18:15
Catégorie : La problèmatique environnementale
Page lue 2693 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^